Aux confins de l’autobiographie : la préface de la Ḏaḫīra d’Ibn Bassām de Santarem (début du XIIe siècle).

Autores

  • François Clément Université de Nantes

Resumo

L’analyse de la préface du Kitāb al-Ḏaḫīra fī maḥāsin ahl hāḏihi l-Ğazīra d’Ibn Bassām al-Šantarīnī (né vers 1069, mort en1147-48), célèbre anthologie de la production en vers et en prose des auteurs arabo-andalous du XIe siècle, fait apparaître que l’œuvre, au-delà de son projet littéraire et de la dimension historiographique que celui-ci comporte, fonctionne comme un manifeste destiné à réhabiliter l’époque des rois de taifas contre laquelle s’est érigé le nouveau pouvoir almoravide. Dressant implicitement un parallèle entre les vicissitudes de son temps et celles de sa propre vie, l’auteur lie de façon inséparable la littérature, l’histoire d’al-Andalus et son histoire personnelle. Il n’hésite pas à exprimer sa colère, ses frustrations et ses espérances, sa soif de reconnaissance aussi, pour lui et pour les Andalous, de sorte qu’il est impossible de séparer l’auteur de l’objet de son œuvre. En ce sens, Ibn Bassām rédige en quelque sorte l’autobiographie du siècle des taifas et parle de lui par la voix des auteurs qu’il cite.

Biografia do Autor

François Clément, Université de Nantes

Professor e maître de conférences na Université de Nantes

Downloads

Publicado

11/10/2021

Como Citar

Clément, F. (2021). Aux confins de l’autobiographie : la préface de la Ḏaḫīra d’Ibn Bassām de Santarem (début du XIIe siècle). Revista Diálogos Mediterrânicos, (20), 39–49. Recuperado de https://www.dialogosmediterranicos.com.br/index.php/RevistaDM/article/view/422